Carrefour Européen du Patchwork - SAINTE-MARIE-AUX-MINES + 33 (0)3 89 73 53 52 15 au 18 Septembre 2022

JENNY BEAR


JENNY BEAR

PORTRAIT


Jenny a commencé à confectionner des quilts à la fin des années 1970, environ dix ans avant que le renouveau mondial du quilting des années 70 et 80 n'arrive en Australie. Ce premier "quilt" était un couvre-lit, composé de triangles demi-carrés cousus selon la méthode EPP (English Paper Piecing) et attachés avec du fil à broder. Il a fallu environ 15 ans pour le réaliser. Jenny a commencé à faire des quilts pour de bon au début des années 1990, lorsqu'elle a participé à plusieurs cours donnés par Di Ford Hall et Janine Franzke chez Primarily Patchwork à Melbourne.

Plus tard, elle a commencé à explorer ses propres idées, en achetant de vieux blocs, des dessus de quilts cassés et des chutes de tissus anciens et vintage, et en enrichissant sa réserve de tissus. Ces divers éléments ont été source d'inspiration, de défis créatifs et de beaucoup de joie pour Jenny, qui a affiné ses compétences et poursuivi ses aventures de quilting pendant la pandémie et continuera à le faire, espérons-le, au-delà.

À sa grande joie, quelques-uns de ses quilts sont devenus des modèles et ont été publiés dans les magazines Quiltmania. Deux d'entre eux ont reçu des prix lors de l'exposition annuelle de Victorian Quilters Australia.

Elle explique son éthique de travail "ne pas gaspiller, ne pas vouloir" à sa mère bien-aimée Glenyce et essaie de toujours faire de son mieux pour coudre en l'honneur de sa mère. Cette exposition, la première de Jenny, est sans aucun doute le point culminant de sa vie avec les quilts.


Exposition


Fluctuat nec mergitur

Fluctuat nec mergitur, devise de la Ville de Paris, est la première exposition personnelle de Jenny Bear.

Quilteuse depuis plus de 40 ans, ses quilts de prédilection sont simples, utilitaires, attrayants et accessibles. Ainsi, les œuvres de son exposition peuvent être réalisées par toute personne sachant coudre, à l'exception, peut-être, du médaillon de coq Amelia Brown qui a été appliqué par Suzanne van der Schoot, sa talentueuse amie.

L'inspiration de Jenny vient des traditions et des quilts antiques. C'est pourquoi la plupart des pièces présentées dans cette exposition sont issues de vieux morceaux de quilts, de blocs orphelins et de chutes de tissus, qu'elle prend plaisir à sauver. Ses quilts sont une célébration de l'histoire sociale, du tissu, de la couleur, de la frugalité et de l'art de se débrouiller avec ce qu'on a.

Elle dédie cette petite exposition à sa mère Glenyce et à tous ceux qui sont victimes de l'oppression et à ceux qui luttent encore pour leurs libertés.

Lieu de l'exposition


SAINTE-MARIE-AUX-MINES
EGLISE SAINT-JOSEPH

Avenue Robert Zeller
68160 Ste-Marie-aux-Mines

Cette exposition vous est présentée par

CMB